Accueil2018-11-27T08:34:28+00:00

Accompagner les acteurs du travail social, de l’action médico-sociale et de l’ESS 

En dépit de son histoire et de ses pratiques propres, le secteur associatif culturel, solidaire ou social, s’est vu passer en moins de vingt ans d’une logique de besoin à une logique de moyens. Se manifestant par la législation nouvelle, les références cliniques, la requalification des diplômes, la logique de contractualisation, les contrats d’objectifs et de moyens, les démarches qualité, les procédures d’évaluation, les logiques de compétences, les principes de rationalisation ;  ses mutations relèvent en soi d’un véritable défi porté à la culture, l’identité et le pouvoir d’agir de professionnels mandatés pour intervenir auprès de populations dominées, fragilisées et ségréguées.

Des évolutions aux conséquences problématiques

L’injonction, qui est faite aujourd’hui aux bénéficiaires de l’action sociale, est d’être sujet, acteur de son devenir, autonome et responsable. Elle individualise la personne et la rend à terme responsable d’une situation qui ne saurait évoluer conformément aux objectifs fixés en amont.

« L’incident », « l’échec » pourtant corolaire à la relation d’aide et à la création du lien, est aujourd’hui et souvent,  assimilé à un défaut. Le pouvoir d’agir du professionnel est réduit à son plus simple appareil: la normalisation des compétences, du « faire».

Des solutions existent !

Educateur spécialisé expérimenté (principalement dans les champs de l’aide sociale à l’enfance, de la prévention spécialisée et du secteur médical infantile-juvénile) et titulaire du diplôme d’état d’Ingénierie Sociale, mes recherches se sont orientées dans l’étude des représentations et politiques  sociales, de leurs impacts sur les pratiques professionnelles, de la relation d’aide, de la construction des identités professionnelles des acteurs et de leurs perceptions de leurs propres rôles.

Dans la perspective d’apporter le soutien et l’étayage qu’ils appellent, j’anime des ateliers d’analyses des pratiques professionnelles auprès d’acteurs de la vie associative, de l’action médico-sociale et de l’économie sociale et solidaire afin qu’ils retrouvent leurs positions d’experts. Par ailleurs, je propose  un accompagnement à la méthodologie de projet collaboratif en Normandie et Région Parisienne. Enfin, pour proposer un autre regard sur l’évaluation externe des ESMS, je conduis ces évaluations en les concevant par delà leur dimension de simple mise en conformité réglementaire.

Membre de la coopérative d’activité et d’emploi CREACOOP 14, je conduis mes activités sous le statut d’entrepreneur-salarié.