Démarche2018-10-16T09:03:34+00:00

Ma démarche

Favoriser l'expérimentation

N'oublie jamais de regarder si celui qui refuse de marcher n'a pas un clou dans sa chaussure. F. Deligny

C’est souvent l’isolement, le manque de légitimité́ ou de cadre pour agir qui empêche des changements de se produire, bien plus qu’un manque de savoir-faire ; la tentation de la recette magique est toujours grande. Les outils que nous proposons sont expérimentés et critiqués collectivement pendant les ateliers afin de les utiliser en sachant les adapter à leur contexte.

Partir des agents bénéficiaires

Développer les possibles

Les premiers temps de nos interventions consistent à partager des récits d’expériences apportés par les participants de nos ateliers. Les apports font la part belle aux réactions et aux débats. Les derniers temps explorent les utilisations possibles des apports des ateliers dans leur contexte réel.

Privilégier le vécu sur le prévu

Développer les savoirs et les compétences en présences

Si nos interventions sont préparées, elles répondent « in-situ » avant tout au vécu des personnes du groupe, à leurs besoins, leurs échanges et leurs intérêts exprimés, aux questions et aux difficultés repérées ; ce qui nécessite un recueil régulier des ressentis mais surtout un travail d’observation et d’analyse.

Emancipation, pouvoir d'agir et lucidité

Petites histoires et Grandes histoires

Comprendre les mécanismes à l’œuvre dans nos contextes bénévoles ou professionnels est indispensable. Cela nécessite de se raconter nos histoires, d’en faire des analyses éclairées de nos savoirs chauds (expériences, vécu) comme de nos savoirs froids (connaissances, savoirs théoriques).

Trop souvent sont confondus conflit et confrontation, pouvoir et domination, stratégie et manipulation. Nous proposons de les dévoiler et de s’entrainer à les contrer, collectivement.

Les contraintes extérieures poussent souvent au statu quo et à la passivité́. Il s’agit d’identifier nos marges de manœuvre et de travailler nos stratégies. Expérimenter des méthodes plutôt que de se les voir simplement expliquer. Nommer nos ressentis plutôt que de les subir.